La maladrerie : un exemple d'urbanisme écologique

A l'heure où l'urgence écologique impose de redéfinir les modes d'habitation, la Maladrerie est un exemple d'habitat populaire qui concilie la densité de logements et la qualité de vie. La structure des bâtiments et les terrasses plantées assurent la circulation de l'air et la fraicheur. 

La végétation abrite une certaine biodiversité végétale et animale. 

Les terrasses plantées permettent de cultiver des légumes et des fleurs. 

Gailhoustet .jpg
construire le sens du collectif.png
Gailhoustet.jpg

Renée Gailhoustet

Sans titre.jpg
Moniteur_Gailhoustet.jpg
thermographie.jpg

Un environnement
écologique

La thermographie (mesurée à l'été 2010)  montre que malgré un habitat dense (900 logements) la température de la Maladrerie (entourée d'un trait noir) reste comparable à celle des zones non urbanisées (cimetières de Pantin et d'Aubervilliers voisins). Trait blanc: la limite de communes.

Une rénovation
indispensable

 

Une rénovation est indispensable pour supprimer les "passoires thermiques" et les infiltrations d'humidité.

La Maladrerie, une utopie architecturale au cœur du 93. (Lapetitecouronne.tv)

Les chants de la Mala, trailer du film de Flavie Pinatel (2016)

La maladrerie, un quartier à défendre. Vernissage de l'exposition organisée par Flavie Flament le lundi 28 apm à la galerie de l'école d'architecture de Paris la Villette.

La maladrerie : un lieu qui inspire l'activité artistique

La Maladrerie possède 40 ateliers d'artiste. La cité inspire cinéastes, vidéastes, photographes.... 

La vie culturelle est riche

(cf "Echos de la Mala") 

chant des vagabondes
chant des vagabondes

press to zoom

press to zoom

press to zoom
chant des vagabondes
chant des vagabondes

press to zoom
1/9

Le chant des Vagabondes. Les souffleurs à la Maladrerie, photos ville d'Aubervilliers

utopieMaladrerie.jpg
La vie HLM.jpg
220429_aubervilliers_gailhoustet_039
220429_aubervilliers_gailhoustet_039

press to zoom
220429_aubervilliers_gailhoustet_047
220429_aubervilliers_gailhoustet_047

press to zoom
220429_aubervilliers_gailhoustet_031
220429_aubervilliers_gailhoustet_031

press to zoom
220429_aubervilliers_gailhoustet_039
220429_aubervilliers_gailhoustet_039

press to zoom
1/3

Visite de Louis-Pierre Samain (AncRHage) à la Maladrerie avec un bailleur social danois.

(photos Marc Pataut) 

Replay: France Inter 17 octobre 2021

Interception: Aubervilliers, l'idéal abimé du logement social  par Géraldine Hallot , Vanessa Descouraux , Philippe Bardonnaud

Replay: France Culture 22 Avril 2021. Ni idéal ni repoussoir : raconter l'histoire du logement populaire tel qu'on y vit. Par Pauline Petit

Projet Pop-Part, porté par l’Université Paris Nanterre avec 120 jeunes franciliens. Aboutit à un ouvrage collectif  "Jeunes de quartier" et un site avec de nombreuses vidéo. Voici la page proposée par des jeunes de la Maladrerie.

The Conversation France propose un podcast en six épisodes

jeunes de quartier.jpg
JeanneHachette.jpg
terrasses.jpg

Associations d'habitants d'autres cités conçues par Renaudie et  Gailhoustet

jardins Courneuve.jpg

Le héron par Loïc, 9 ans

heron par Loic.jpg

Vidéo (J. Lhostis)

heronJoelle.jpg

Biodiversité